Rechercher

Vie privée et GAFAM, notre avantage

Dernière mise à jour : 29 mars


Comparons les GAFAM et ByCol.ai



Les données personnelles se collectent comme de l’or. Si elles peuvent être bien utilisées, cela touche à notre vie privée. Si les GAFAM les exploitent de manière astronomique, l’enceinte ByCol assure une protection des données grâce à un "secure by design". Comment ByCol a-t-elle su prendre ce contraste à son avantage ?



Pour quelles raisons les GAFAM exploitent nos données ?



A) Que sont les GAFAM ?


Google, membre des fameuses GAFAM



Dans un premier temps, il est important de bien rappeler ce que sont ces fameuses GAFAM.


GAFAM est l’acronyme de 5 entreprises que sont Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. Si certaines d’entre elles n’étaient initialement que des start-up, elles sont devenues en l’espace de quelques années “les plus grandes capitalisations boursières mondiales”. La capitalisation de chacune de ces entreprises (à l’exception de Facebook) dépasse aujourd’hui les 1 000 milliards de dollars.


Afin de pouvoir comparer ces chiffres, cette somme serait l’équivalent du PIB de nombreux pays comme les Pays-Bas par exemple. Ces chiffres sont donc colossaux. Cela leur donne aujourd’hui une force incroyable. Ils sont devenus en quelque sorte les rois du web !



B) Pourquoi exploitent-elles nos données personnelles ?

Nos données ne sont pas en sécurité



De manière officieuse, les GAFAM utilisent ces données afin de faire correspondre et d’adapter au mieux leurs services aux besoins des utilisateurs. Mais nous savons que leur modèle économique repose uniquement sur la monétisation de ces données numériques. En effet, cela va permettre de vendre à des annonceurs des publicités au plus proche de ces données. Pour vous donner un exemple, Facebook en génère pour 98 % de ses revenus annuels.


Mais comment peut-on savoir quelle information sera utilisée par ces GAFAM ? En fait, ces données passent par nos habitudes de consommation, nos goûts (vestimentaires, en cuisine, passions…) nos préoccupations, notre état de santé, nos interrogations, nos amis. En clair, ils savent tout de notre vie privée.


C) Où sont stockées ces données ?


Une fois que les différents sites web récupèrent nos données, elles sont gardées et stockées dans de gigantesques centres de données (data center). Florence Sèdes, professeure d'informatique à l'université de Toulouse, nous explique “qu’elles finissent par former un écosystème numérique qui permet de vous classer dans un profil de consommateur».


D) “Google voulait exploiter secrètement les données médicales de 50 millions d'Américains”, les scandales qui ont retourné le monde


Google exploite les données secrète du monde ?



À l'origine de ce scandale, Thomas Le Bonniec et le journaliste de Télérama Olivier Tesquet. Selon eux, Apple et Google traitent les données récoltées depuis leurs enceintes connectées. Ces grandes entreprises ne respecteraient pas notre vie privée ?


Vous vous êtes déjà posé la question, que se passe-t-il quand je parle à Siri ou bien Alexa ? Si ces entreprises restent mystérieuses et très discrètes à ce sujet, les assistant vocaux connaissent tout de notre vie privée !


Un traitement des données personnelles vise à vérifier et améliorer la compréhension des enregistrements par l'assistant vocal, mais aussi à annoter les mots-clés prononcés susceptibles d'intéresser Apple, Amazon, Google... Ces informations peuvent être votre nom, numéros de vos contacts... De plus, ces appareils auraient même écoutés vos conversations lorsqu'ils seraient en veille. Rapidement, la rumeur que les enceintes connectées vous mettaient sur écoute s'est répandue.


Depuis ce scandale, il y aurait eu quelques changements dans les méthodes d'Apple. Désormais, ils masquent les noms et les numéros de téléphone des enregistrements au moment de leur traitement. Si ce scandale a fait énormément parler, un autre événement en a également fait des siennes.


Apple et la sécurité des données



En fin d’année 2019, le géant de l’informatique Google aurait essayé d’exploiter en toute discrétion les données médicales de 50 millions d’Américains sans même les prévenir.

Ce scandale a vite fait la une des journaux américains (le Wall Street journal ou encore le Guardian). Les patients ont donc appris qu’on avait utilisé leurs données personnelles (nom, adresse, pathologie…) sans leur consentement.


Si on pouvais penser que tous ces problèmes allaient prendre fin, nous nous trompions totalement. En effet, en octobre 2021, on apprend que l'enceinte connectée d'Amazon (Alexa) collecte 37 des 48 données "sensibles". L'assistant se distingue des autres enceintes notamment sur l'intérêt qu'il porte à nos listes de contacts, aux avis et mails envoyés à Amazon, nos achats en ligne, nos historiques de navigation...


Tous ces scandales illustrent bien l'absence de vie privée sur Internet. Là est tout l’intérêt de l’enceinte connectée ByCol.ai !



Contrairement à ses entreprises, en quoi ByCol se différencie ?


L'enceinte ByCol sécher vos données personnelles



Comme n'importe qu'elle autre enceinte connectée, ByCol doit répondre aux différents besoins des utilisateurs. À commande vocale, l’enceinte est associée à un assistant personnel intelligent intégré, qui propose des actions interactives à l'aide d'un ou plusieurs mots-clés. Là où cet objet technologique est différent de ces concurrents, c’est au niveau des données personnelles. En effet, contrairement à Amazon Echo ou encore Google Home et Apple Homepod, ByCol ne requiert pas de connexion à Internet. Cette particularité permet donc de protéger votre vie privée.


Aucune donnée personnelle ne sera détectée et stockée. Néanmoins, pour quelques fonctionnalités telles que la météo, l’enceinte nécessite une connexion à Internet. Dans ce cas-là, l’intelligence artificielle ne “capture” pas votre voix, mais l’action que vous demandez. Cela permet de préserver toutes vos informations confidentielles.


Pour illustrer tout ça, voici un schéma comparatif entre l’enceinte ByCol et une enceinte Google Home :



Schéma comparatif entre le fonctionnement de ByCol.ai et des GAFAM


Ici, nous représentons tout le processus effectué par l’enceinte en différentes étapes.


Premièrement, l’enceinte connectée prend l’information de l’utilisateur (par un message vocal). L’enceinte prend alors l’information.


C’est lors de la seconde étape que les actions vont se différencier. En effet, sur la Google Home, l’information est envoyée à un serveur (dans un centre de données) puis la réponse sera renvoyée à l’enceinte.


Chez ByCol, l’information est directement prise en charge par l’enceinte par le biais de l’intelligence artificielle de celle-ci. La réponse sera alors donnée sans être passée par un serveur.


Cela montre bien à quel point ByCol.ai protège vos données et donc protège votre vie privée.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
logo site.png